· 

Esclave de l`autre "comment il pense sur toi" + le rivage de sauvetage

L’homme met un joug sur l’autre en pensant bien ou mal de l’autre. Cela conduit alors à la compassion, à la compassion, au respect et au respect que cet homme avait auparavant, mais plus aujourd'hui.

 

"Tout le monde peut croire ce qu'il veut, à sa guise." L’autre est alors obligé de se faire une bonne réputation, alors qu’il pense que l’autre personne pourrait avoir une mauvaise opinion de lui. Puisque ce problème ne peut pas être résolu, il est réglementé par des lois. Tous les gens sont pareils.

 

Cela ne mène jamais à une solution du problème.

 

"Tu dois me prouver que tu es digne de ma faveur, alors de ce que je pense à toi." Cela donne à l'autre pouvoir. Plus les autres personnes tirent de leur côté, plus il obtient de pouvoir. Que ce soit correct, c'est ouvert.

 

Ce problème est insoluble. Que fait l'homme, il s'éloigne de son environnement et en cherche un nouveau. Là, il peut recommencer. Il n'y a pas de tels préjugés.

 

Cela aussi ne mènera jamais à une solution.

 

Le problème, c'est que l'homme ne sait pas la vérité sur le fait qu'il est pécheur et qu'il a besoin du pardon de ses péchés. S'il était dit que "nous sommes tous des pécheurs et que nous avons besoin de salut par le Seigneur Jésus-Christ", la situation dans le monde changerait brusquement.

 

Puis l'humanisme se dissout dans l'air. Chacun se voit alors pécheur, perdu et sans espoir. C'est la preuve que tout homme a besoin du salut de la croix de Jésus-Christ de la Bible, de la rémission des péchés.

 

Disons, l` humanisme ne mene nulle part. L`humanisme ne sert a rien du tout. C`est un brouiilard et il fait de tout le monde un esclave de ce monde. 

 

Nous savons alors: Liberté uniqument par le pardon des péchés

 

Choisissez votre Langue, en ouvrant le site

 

Prophétie déjà accomplie Partie 4 - La suprématie du pape et le pardon révolutionnaire français

bibel-offenbarung.org

 

Citation

 

Les deux témoins représentent les écrits de l'Ancien et du Nouveau Testament, deux témoignages importants de l'origine et de la continuité de la loi de Dieu. Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers.

 

 

Le Peuple de Dieu oubliera Dieu

Douglas Winnail

Avril-Juin 2005

mondedemain.org